Avion ONU à Idiofa et Unité des chrétiens

UN ATTERRISSAGE INATTENDU D'UN PETIT PORTEUR DE L'ONU

20170118 105135
Ce Mercredi 18/01/2017 a été riche en faits. 

Un petit porteur portant l'inscription "UN" atterrit sur l'aérodrome de la cité d'Idiofa resté de longues années durant sans fréquentation des appareils volants.

Ce fait inattendu par la population d'Idiofa a suscité la curiosité de plus d'un surtout qu'il arrive presqu'au lendemain d'une période marquée par les divergences politiques provocatrices des tensions au sein du peuple.

Bon nombre de jeunes est venu s'attrouper avec une seule question : "Que peut signifier cette visite en plein jour? "

Au-delà de toutes les spéculations de gens, ce petit porteur de la MONUSCO venait faire une étude du terrain en vue du déploiement prochain des matériels pour l'enrôlement des électeurs. 

Le petit porteur est resté sur le sol fadiolais de 10h14 à 11h40.


PREMIER JOUR DE PRIERE POUR L'UNITE DES CHRETIENS

20170118 160339Un deuxième fait est la reprise des cours de facon régulière dans les écoles de la cité après deux jours fériés consommés comme journées mortes. Le Lycée Notre Dame a réuni la quasi totalité de ses élèves, les unes pour les cours les autres pour les examens hors-série (le cas de la troisième coupe et couture dont photo en attaché). À l'ITP Ebwa, c'est la veille des révisions. Et une réunion pédagogique prépare les enseignants à cette période très délicate. Au Lycée Laku-Lanza, toutes les portes sont ouvertes et les activités sont effectives. L'Institut Lankwan quant à lui, a accueilli tous les élèves, professeurs et autres agents saans ambages. 

Situation des écoles après le congé

Pour finir, ce mercredi a marqué aussi l'ouverture de la semaine de prière pour l'unité des chrétiens. C'est dans la Paroisse protestante de Kinduku que de nombreux chrétiens se sont réunis pour prier afin qu'il deviennent un comme le Christ lui-même l'a demandé à sont Père. 8 prêtres catholique, 7 pasteurs des différentes communautés protestantes, 10 soeurs religieuses catholiques, un animateur pastoral et de nombreux fidèles ont répondu présents. 

C'est l'Abbé Francois BUSHAKE, curé doyen de la Cathédrale Saint Kizito qui a ouvert officiellement cette semaine. Dans son exhortation, Mr l'abbé a invité à l'amour de Dieu et de du prochain. "Nous sommes appelés à aimer comme le Christ nous a aimés", a-t-il dit. "Notre amour doit avoir Jésus pour mesure...et le Christ nous a montré son amour en mourant sur la croix. Ainsi donc, nous ne pouvons aimer chrétiennement que lorsque cela nous presse à nous sacrifier pour les autres, à prendre constemment la tenue de service pour eux..."

Trois chorales ont animé le culte du jour : La voix du Seigneur Kinduku et L'adoration de la CBC/Kinduku, puis Kembila Nzambi de la Cathédrale Saint Kizito.

Commencé à 15h00, ce culte oecuménuque s'est terminé à 17h47. 

VOIR LES PHOTOS

Idiofa, le 18.01.2017

Héritier BAYA pour la RTDI

Diocèse d'Idiofa3721, Avenue St.ChristopheB.P.8251 Kinshasa I,  Rep.Dém.du Congo