Décès Abbé Placide Pulushi

Fadio 120

 

VOIR LES PHOTOS DES OBSEQUES A KINSHASA ET A IDIOFA

OBSEQUES DE L'ABBE PULUSHI PLACIDE A IDIOFA

L'actualité de ce lundi à Idiofa, est marquée par les obsèques de Mr l'Abbé Placide PULUSHI. La messe de morts est célébrée par Mgr José MOKO, évêque d'Idiofa, de 10h30 à 12h50 dans sa Cathédrale (Saint Kizito). 59 prêtres  séculiers et religieux dont trois de la délégation du Diocèse voisin de Kikwit ont concélébré.
 
L'homélie de ce jour est faite par l'Abbé Dieudonné GABIDI, modérateur du clergé diocésain. Il insiste sur l'espérance et la foi en la résurrection, comme moyen chrétien pour se placer au-dessus de l'épreuve de la mort.
 
Les Oraisons funèbres des Abbés Augustin NTOTABA, Recteur de la FUNA, Flavien NKAY, de sa promotion, Dieudonné GABIDI, Modérateur du Clergé ont précédé la Bénédiction finale. Puis, direction Nto-Luzingu où Mr l'Abbé Placide est accompagné dans sa dernière demeure dans un grand cortège des fidèles laïcs et prêtres...
 
Un verre de refection au Centre Spirituel Nto-Luzingu clôture toute la cérémonie à 15h20.
 
Que son âme repose en paix!
 
Idiofa, le 30.01.2017

Héritier BAYA pour la RTDI.


 

TEMOIGNAGES

Hommage à Monsieur l’Abbé Placide Phulushi

Ayant vécu avec Monsieur l’Abbé Phulushi, je suis restée attentive à lui dans ma prière pendant ses jours de maladie.

J’ai pensé lui adresser cet éloge funèbre pour exprimer ma reconnaissance pour les expériences de sa vie qui m’ont marquée pendant le temps que j’ai passé avec lui à Ipamu comme aumônier de l’institut supérieur des techniques médicales et vicaire de la même paroisse.

Comme le disait un anonyme : « Aime-moi tel que tu es, je connais tes fragilités, tes misères, tes faiblesses,… mais si tu attends d’être parfait, tu ne m’aimeras jamais. Aime- moi tel que tu es … ». Le Seigneur qui t’a choisi,  te connait très bien et sait de quoi tu es pétri  pour le servir.

De toi, Mr l’Abbé Placide, j’ai pu retenir que tu as été  un homme saisi par Dieu, converti et libéré :

-Tu aimais la pastorale auprès des étudiants et du personnel de l’ISTM. Saisi par Dieu, tu es resté fidèle à l’annonce de la Parole de Dieu. Qu’il vente, qu’il pleuve, tu ne manquais pas à célébrer régulièrement l’Eucharistie, peu importe le nombre de fidèles présents. Que de fois, tu étais seul et /ou avec des petits enfants seulement dans la petite chapelle de fortune pour dire la messe, et pourtant dans ce milieu chrétien !

-Tu enseignais la Parole de Dieu et savais interpeller ton assemblée selon ce que Le Seigneur t’inspirait à vivre en conformité avec les exigences de notre foi catholique. Evidemment, la Parole de Dieu qui pénètre comme un glaive fait son effet et laisse ses marques et, du coup, le serviteur de Dieu devient un homme qui dérange pour certains. Et, comme le prophète Elie persécuté par la reine Jézabel, tu t’es enfui en refugiant dans le silence. Mais comme la Parole de Dieu brûlait en toi comme un feu dévorant, ton silence ou ton repli sur toi- même n’a été que pour une durée éphémère.

-Abbé Placide, tu as été un homme de relations, tu t’es lancé avec passion pour la pastorale des villages au bord de la rivière Kasaï (Bondo, etc.) où tu as même failli ta vie en te noyant dans la rivière lors d’une de tes visites parce que la pirogue a chaviré. Heureusement, tu as été sauvé de justesse en t’accrochant aux branches d’arbres près de la rive. Et cet événement a marqué plus d’une personne dans notre communauté chrétienne.

-Amis des enfants, tu avais une patience  avec tes petits amis qui ne te lâchaient pas et tu savais designer chacun par son nom. Dès que tu passais pour la messe, les bruits de la moto les révélaient et ils couraient pour participer à la messe. Après la célébration eucharistique, c’était le cortège vers ta chambre où tu partageais avec eux ton petit déjeuner ; tu leur apprenais à vivre dans la fraternité et la paix. Ta moto et ton ordinateur portable servaient pour ta petite catéchèse.  A tour de rôle, tu faisais monter ses enfants de Saint Cyprien pour un petit tour sur la moto afin de leur donner la joie ; et avec ton portable, tu les faisais visualiser certaines vidéos avec de leçons morales et chrétiennes. Oui, tes petits amis te pleurent, sois en sûr.

Leki ya Yezu, comme tu te le disais et te faisais appeler, tu ne passais pas une journée sans lancer ce petit slogan : « Oh, Nkolo… ! Nani akolonga ? »

Oui, ce 23 janvier 2017, le Seigneur a répondu à ta question de toujours et Il t’a repris auprès de Lui pour te libérer de la souffrance  de ce monde.

-Prêtre charismatique, tu animais tes célébrations avec quelques chants appropriés pour éveiller l’attention de ton assemblée.

Je rends grâce au Seigneur, Mr l’Abbé Placide, pour t’avoir connu un peu plus profondément sur mon itinéraire comme chrétienne et consacrée dans mon ministère à l’ISTM Ipamu. Merci pour le témoignage de bon voisinage et du soutien spirituel. Merci pour ta lutte en faveur des petits, des sans voix.

Merci pour ton zèle, ton dévouement, ton courage, ton dynamisme, ta simplicité et ton sens de pardon. Merci pour l’annonce de la Parole de Dieu et les sacrements administrés, et surtout merci pour la mission reçue de ton Dieu pour le salut de son peuple que tu as exercée dans la confiance et la foi.

Que Dieu te montre sa miséricorde et t’accorde le pardon de tes péchés. Que la Vierge Marie, notre mère, intercède pour toi auprès de Son Fils afin que tu sois compté parmi ses élus.  PAIX A TON AME.

Yaoundé (Cameroun), le 24 Janvier 2017

Sr Marie Paul Balula,

Sœur de la Sainte-Famille de Bordeaux (sfb)


ANNONCE OFFICIELLE

Nous avons la profonde douleur de vous annoncer le décès de Monsieur l’Abbé Placide PHULUSHI GAPHUGI, décès survenu ce Lundi 23 janvier 2017, à l’Hôpital Saint Joseph de Kinshasa. 

Au nom du Diocèse, Monseigneur l'Évêque présente à toute la famille biologique de l’Illustre disparu, au clergé diocésain et à toute la chrétienté ses condoléances les plus attristées et les rassure de ses prières.

Monsieur l’Abbé Placide est né à Mayembe-Ngashi, le 27 juillet 1956. Il a été ordonné prêtre le 05 août 1984 à Idiofa.  

Coordinateur du DPP (Développement Progrès Populaire) pendant plusieurs années, l'abbé Pulushi a été tour à tour Vicaire à Mwilambongo, Vicaire à Mateko, Curé Doyen à Mateko et Curé Doyen à Kilembe pour finir Aumônier de l'ISTM Ipamu.

En attendant le programme des funérailles qui sera communiqué ultérieurement, nous invitons toutes les communautés à garder un climat de recueillement à  le porter dans nos prières quotidiennes.

Que l'âme de Monsieur l’Abbé Placide  contemple la Miséricorde Infinie du Père.

Fait à Idiofa, le 24 janvier  2017

Abbé Roland KANIK,  Secrétaire Chancelier


DE LA RTDI

En effet, prêtre d'Idiofa depuis  1984 de même promotion que les Abbés Bulamilungu, Kapiten,  Muke, Musala et Nkay. La  dernière mission de monsieur l'abbé dans le diocèse s'est passéE à Ipamu comme Aumônier de l'ISTM , avant d'ê Mgr l'Evêque l'avait envoie aux études à l'IFAD/Kinshasa. Celles-ci seront  malheureusement  interrompues  par un AVC avec paralysie du côté droit, depuis Août dernier. Pris en charge à l'hôpital Saint Joseph, la situation va s'améliorer un tout petit peu et il lui sera recommandé des séances de kyné au niveau de la Maison Diocésaine d'Idiofa à Kin/Funa.
Malgré que l'Abbé Placide avait perdu le langage articulé de suite de cette maladie, il a gardé toute sa gaieté de coeur, à en croire l'Abbé Augustin Ntotaba, Supérieur de la Funa. Jusqu'hier soir l'Abbé Placide donnait encore espoir de vie. Il a même suivi le Match Sénégal-Algérie à la Télé.

Malheuseusent, pendant la nuit, sa situation s'est empirée. Achemininé à Saint Joseph, il va rendre son dernier soupire à 22h30.

À Idiofa, la nouvelle est annoncée ce matin et consterne toute la chrétienté. Paix à son Ame!

Idiofa, ce 24/01/2017
Héritier BAYA pour la RTDI


QUELQUES ELEMENTS BIOGRAPHIQUES DE MONSIEUR L’ABBE PLACIDE PHULUSHI

Monsieur l’Abbé Placide  est né le 27 juillet 1956 à  Mayembe-Ngashi dans la Paroisse de Ngashi. Il est l’enfant unique de papa PHULUSHI Norbert et de maman KAZIAMA Angélique, tous deux décédés.

Après ses études primaires à Ngashi et secondaires à l’Institut Ufuta de Kilembe. Il est admis à débuter son cycle philosophique à Mayidi. Il entreprend les études théologiques au Grand Séminaire Jean XXIII.

Il est ordonné prêtre à Idiofa le 05 août 1984 à Idiofa par Son Excellence Mgr Eugène BILETSI. Et il est envoyé comme vicaire à la Paroisse de Mateko.

 ANNEE

            LIEU

              MINISTERE

1984

Mateko

Vicaire de Paroisse

1985-1994

Idiofa

Coordinateur du DPP

1994-1999

Mateko

Curé-Doyen

1999-2002

Propédeutique St Mukasa

Disposition de l’Evêque

2002-2009

Kilembe

Curé-Doyen

2009-2011

Mikope

Curé

2011-2015

Ipamu

Vicaire et Aumônier ISTM/Ipamu

2015-2017

Kinshasa

Reprise des Etudes

   

PROGRAMME DES FUNERAILLES DE L’ABBE PLACIDE PHULUSHI GAPHUGI

·         Samedi le 28 janvier 2017:

 

-          Après-midi : (13h00) : Sortie du corps de la morgue Saint Joseph et départ pour la  Maison Diocésaine Saint Christophe : Recueillement.

-          20h00 : Levée du corps et départ pour la Paroisse Notre-Dame d’Afrique de Lemba.

-          21h30 : Messe des funérailles qui sera présidée par S.E. Mgr Louis MBWOL 

             MPASI, Évêque  Émérite d’Idiofa, suivie de la veillée mortuaire jusqu’à

             l’aube.

·         Dimanche 29 janvier 2017:

 

*5h00 : Départ du corps pour Idiofa.

*A l’arrivée à Idiofa :

-   Accueil du corps à l’entrée de l’Eglise Cathédrale par le Curé-Doyen

-   Exposition à la Cathédrale Saint Kizito

-   Recueillement

 

        *19h45 : Office des défunts par les prêtres, les religieux (ses), les Séminaristes, les novices, les demoiselles consacrées, les agents pastoraux.

        *20h00 : Eucharistie qui sera présidée par Monsieur l’Abbé Flavien NKAY. Couleur  liturgique : violette.

*21h00 à l’aube : Veillée mortuaire.

 

·          Lundi le 30 janvier 2017

 

-          10h00 : Eucharistie qui sera présidée par  S. E. Mgr José MOKO EKANGA,

             Evêque d’Idiofa suivie de l’inhumation à Nto-Luzingu. Homélie : Abbé Dieudonné GABIDI, Modérateur du Clergé.

             Couleur liturgique : Violette.

     Fait à Idiofa, le 24 janvier 2017

     Abbé Roland KANIK

     Secrétaire Chancelier

Diocèse d'Idiofa3721, Avenue St.ChristopheB.P.8251 Kinshasa I,  Rep.Dém.du Congo