Funérailles abbé May à Idiofa

Funérailles de l’Abbé Laurent MAY-MUKE (le 30 mai 2016)

Dsc09641

Monseigneur l’Evêque a demandé aux prêtres, à la famille biologique de l’abbé Laurent et à toute la chrétienté de vivre des funérailles sereines.

Dans son homélie, Monseigneur s’est adressé à l’Assemblée en lisant un extrait de son testament dans lequel il invite ses confrères à l’amour fraternel en ces termes : « le fruit tombe quand il est mur, dit-on. Compte tenu de l’état actuel de ma santé, qui peut s’empirer d’un jour à l’autre, je juge prudent de laisser écrit mon mémoire. Ordonné prêtre le 25/08/1974, pendant plus de 40 ans, j’ai été content d’appartenir au clergé du Diocèse d’Idiofa. Pendant ce temps, j’ai essayé de faire la volonté de Dieu à travers les services que j’ai rendus au peuple de Dieu à la demande des Evêques que j’ai connus dans et hors du Diocèse d’Idiofa. Je crois avoir vécu de manière à aimer les autres, surtout les confrères et à me faire aimer. Pour ce faire, je faisais tout pour être rassembleur, c’est-à-dire l’homme de l’unité, porteur de la paix, plutôt que diviseur. Mon message aux confrères prêtres d’Idiofa est puisé dans Ephésiens 4, 30-32 : « En vue de votre délivrance, vous avez reçu en vous la marque du Saint esprit de Dieu : ne le contristez pas, soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonnés dans le christ ». Je demande moi aussi pardon à quiconque se serait senti scandalisé et offensé par moi d’une façon ou d’une autre ».

Pour l’Evêque, l’abbé Laurent était « un homme fin dans ce qu’il écrit, en ce sens il explique lui-même ce qu’il écrit afin de ne pas laisser émerger des équivoques.  Il était simple et avait un sens élevé de l’Eglise. Il aimait l’humour.

Quand il a appris que sa maladie le conduirait inévitablement à la mort, il est resté confiant et serein. Il est mort  à l’improviste et non de manière improvisée ».

La présence des Mbayi-mbayi à ces funérailles est significative. En effet, pour la première fois, elles ont dansé à son ordination à Mokala (telama e Mfumu...mbay-mbay bantu kudikembisa..)

Plus de 50 prêtres ont été présents à cette messe. Le diocèse de Kikwit s'est fait représenté par Monseigneur le Vicaire Général, Bertin KIPANZA (avec une délégation de deux prêtres, un frère Joséphite de Kinzambi et deux Soeurs de Marie au Kwango) et le grand Séminaire a été représenté par Monsieur l'abbé Alfred BWIDI.

VOIR LES PHOTOS

Idiofa, ce 02/06/2016

Abbé Roland Kanik, SC.

Diocèse d'Idiofa3721, Avenue St.ChristopheB.P.8251 Kinshasa I,  Rep.Dém.du Congo