News de la Belgique Sept.2016

News belga

LES NOUVELLES DE LA BELGIQUE

Vers la fin du mois d’Août et le début du mois de septembre, plusieurs événements se sont inscrits dans les réalités ministérielles et pastorales des abbés d’Idiofa en Belgique : le pèlerinage avec les africains à Montaigu (Scherpenheuvel), la visite de Mgr José, évêque d’Idiofa  et installation de l’abbé José Nzazi comme responsable de l’Unité Pastorale  « Chêne de Mambré » à Anderlecht comprenant 5 paroisses.

  1. « Pèlerinage marial national avec les africains à Scherpenheuvel (Montaigu)

le samedi 27 Août 2016

UN PÈLERINAGE DES CHALEURS !

L’Afrique chaleureuse au rendez-vous !

En juin 2014, l’abbé José NZAZI succédait à l’abbé Claude MUSIMAR comme délégué des communautés catholiques d’origine africaine à la Pro Migrantibus national pour un mandat de 5 ans.  Avec l’abbé Claude, la pastorale des migrations, section Afrique s’est dotée d’une structure appelée : Pro Migrantibus Afrika. C’est un espace de dialogue, de rencontre, de réflexion et de partage des expériences, des informations et des réalités pastorales et spirituelles des africains et des communautés catholiques d’origine africaine de Belgique. Pendant le mandat de l’abbé Claude, La Pro Migrantibus Afrika avait organisé plusieurs activités et pris de nombreuses initiatives pour encourager les africains et les communautés d’origine africaine à vivre et à célébrer leur foi dans le contexte de l’Eglise locale de la Belgique.

Afin de continuer dans la même dynamique et dans le cadre de l’année sainte de la miséricorde, la Pro Migrantibus Afrika a organisé une activité spirituelle le samedi 27 août 2016 au sanctuaire Notre Dame de Montaigu (Scherpenheuvel) : « pèlerinage marial national avec les africains de Belgique. ». Accompagnés et réconfortés par la présence de Mgr Jean KOCKEROLS, évêque auxiliaire de Malines-Bruxelles pour le Vicariat de Bruxelles, les pèlerins venus de toute la Belgique ont vécu un vrai pèlerinage des chaleurs !

Sous un soleil de plomb, les africains, accompagnés des belges et des autres nationalités européennes ont envahi les installations du sanctuaire dans une forte ambiance des chaleurs : la chaleur torride approchant 35 degré, la chaleur spirituelle, chaleur liturgique, chaleur humaine, chaleur sociale et chaleur fraternelle. De la procession mariale, en passant par le temps de pique-nique, la traversée de la porte sainte jusqu’à la célébration de l’eucharistie, les pèlerins ont profité de ces moments de grâces pour prier et célébrer la foi au cœur des symboles et gestes liturgiques aux couleurs africaines.

La procession mariale fut un moment prière et de recueillement. Cinq communautés ont animé tour à tour les cinq mystères joyeux du Rosaire : la communauté d’Anvers en néerlandais, les groupes spirituels en lingala, la communauté anglophone de Bruxelles en anglais, la communauté des pays Est de l’Afrique en Swahili, et la communauté de Liège en français.

Le temps de pique-nique : dispersé sous les arbres reposants, sur la pelouse accueillante, dans les restaurants et les snacks de Scherpenheuvel dans une ambiance de la chaleur conviviale et fraternelle, les pèlerins en ont profité pour encourager et cultiver le sens de partage et de la rencontre de l’autre. Il y avait tellement à manger que personne n’en manquait sauf les personnes qui avait fait le choix de jeuner.

La traversée de la porte sainte : Sous la chaleur, il fallait de l’endurance et de la patience pour traverser la porte sainte de la Basilique au regard du nombre des pèlerins dans les environs 700 à 800 participants. Dans une ambiance surchauffée par les grâces de l’année sainte, Monseigneur Jean a présidé cette liturgique en 3 moments clés :

  • Les intentions de prière lues par les communautés de Gand, Anglophone de Bruxelles et de la Louvière, soutenues par la grande prière de l’année jubilaire par Mgr Jean
  • Avec une clef monumentale et par un geste majestueux, Mgr Jean a ouvert et poussé la porte sainte. Ce fut un moment symbolique très important et significatif pour ce peuple de Dieu assemblée à Montaigu.
  • La traversée de la porte sainte était suivie de l’aspersion de l’eau bénite par Mgr Jean. Ce dernier a pris soigneusement de son temps pour asperger tous les pèlerins et ne louper personne. Chaque pèlerin a reçu deux images, en souvenir de la traversée de la porte sainte.

La célébration eucharistique : après la longue procession partant de la Basilique, les pèlerins se sont réunis à Maria hall pour célébrer l’eucharistie selon le rite congolais et avec différents symboles et des gestes d’origine africaine.

Un des premiers pèlerins à fouler le sol de Montaigu, Mgr Jean s’est laissé imprégner de l’ambiance aux couleurs africaines.  A plusieurs moments, il s‘est laissé aller au rythme des chants et des pas des danses à l’africaine. Il a exhorté les participants à accueillir avec foi et joie la grâce de la miséricorde.

C’est donc dans un climat de joie intense et des grâces reçues que les pèlerins ont pris le chemin de retour avec espoir de revivre dans les années avenir des événements par ailleurs qui remotivent le vécu chrétien africain dans le contexte de l’Eglise et de la société belge.

José Serge NZAZI OTSHIA,

Délégué des communautés catholiques d’origine africaine à la PRO MIGRANTIBUS NATIONAL.  www.pmafrika.be   / promigrafrika@gmail.com

  1. Visite de Mgr José MOKO à ses prêtres de Belgique.

En séjour en Belgique, Mgr José MOKO a saisi l’occasion pour rencontrer les prêtres de son diocèse en insertion pastorale ou aux études en Belgique. C’est par Arlon qu’il a séjourné pour une journée et une nuit, le temps de rencontrer l’Abbé Wenceslas MUNGIMUR en ministère à la paroisse Saint Martin d’Arlon. Son passage à Bruxelles a étémarqué par deux temps forts : la célébration eucharistique à Notre Dame de l’Assomption d’Anderlecht, une des nouvelles paroisses de l’abbé José NZAZI. C’était la première célébration en cette église comme nouveau responsable de l’Unité Pastorale « Chêne de Mambré » d’Anderlecht avec 5 paroisses. La présence de Mgr José fut un signe de joie et de soutient pour l’abbé José dans ses nouvelles fonctions et pour la communauté paroissiale. Mgr José a trouvé les mots justes pour encourager son prêtre et les paroissiens les invitant à la prière et à la confiance mutuelle pour faire Eglise. Il sied de signaler aussi que ce fut une concélébration des Josés : Mgr José MOKO, célébrant et les abbés José FERA et José NZAZI, des concélébrants

Le deuxième moment fort de Mgr José fut sa rencontre avec les abbés d’Idiofa en Belgique le mardi 5 septembre 2016 chez l’abbé José NZAZI. Il a disposé de son temps pour échanger personnellement avec chacun. Dans une ambiance conviviale, nous a partagé ensemble un repas fraternel. Nous avons eu l’heureuse surprise d’accueillir l’abbé David NOMANYATH, Recteur de l’ISDR de MBEO qui a passé la journée avec nous.

José Serge NZAZI OTSHIA, prêtre du diocèse d’Idiofa.

Installation de l’abbé José NZAZI comme Responsable de l’Unité Pastorale(RUP).

Depuis le 1er septembre, l’abbé José NZAZI devenait responsable de l’Unité Pastorale « Chêne de Mambré » à Anderlecht avec 5 paroisses : La Collégiale Saint Guidon, Saint Luc, Notre Dame de l’Assomption(NDA), Notre Dame Immaculée(NDI) et Notre Dame du Sacré Cœur (NDSC). Il a succédé à l’abbé Philippe NAUTS, nommé responsable à l’Unité Pastorale de Jette. Les deux abbés ont travaillé ensemble depuis 6 ans, l’abbé Philippe comme responsable et l’abbé José comme coresponsable. Actuellement, ce dernier est entouré de deux prêtres, l’abbé Jehison HERRERA, prêtre de Malines-Bruxelles, le Père Hervé ANDONGUI, prêtre de la congrégation des pères du Saint Esprit (les spiritains) et Colette KANTARAMA, animatrice pastorale.

La messe d’installation comme RUP a lieu le samedi 10 septembre 2016. Ce fut un temps fort pour la communauté chrétienne de l’UP. Le doyen Johan DOBBELAERE, délégué de l’Evêque est venu à la Collégiale Saint Guidon pour la circonstance. Après la lecture de lettre de nomination, le Doyen a demandé au nouveau RUP s’il acceptait la mission lui confier par l’Archevêque de Malines-Bruxelles Mgr Jozef De KESEL et son auxiliaire Mgr Jean KOCKEROLS, évêque auxiliaire pour le vicariat de Bruxelles. Avec confiance et comptant sur la grâce de Dieu et l’intercession de la Vierge, l’abbé a accepté la mission lui confier en collaboration avec les deux confrères prêtres et l’animatrice pastorale. L’installation du nouveau RUP était ponctuée de plusieurs moments et des plusieurs gestes symboliques : le mot d’accueil de la communauté en français et en néerlandais, les différentes prises de paroles entre le Doyen et le RUP, les remises de différents symboles ( le lectionnaire, les registres des sacrements et des funérailles, une truelle, un classeur pour des relevés de compte pour un suivi auprès des différents gestionnaires, une cruche d’eau, les huiles saintes).

Une belle célébration qui a réuni les paroissiens des cinq églises de l’UP. Nous avons aussi bénéficié de la présence de l’Echevine, chargé des cultes pour la commune d’Anderlecht Madame Monique CASSART et de l’ancien Doyen de Bruxelles West Jan CLAES, celui-là même qui avait accueilli l’abbé José en 2008 comme vicaire, dominical. La cérémonie s’est clôturée par un verre d’amitié.

José Serge NZAZI OTSHIA, Responsable de l’Unité Pastorale « Chêne de Mambré »/Anderlechtsite : http://upchenedemambre.simplesite.com/

VOIR LES PHOTOS

Diocèse d'Idiofa3721, Avenue St.ChristopheB.P.8251 Kinshasa I,  Rep.Dém.du Congo