Retraite des finalistes de Laba

MONSEIGNEUR S'ENTRETIENT AVEC LES FINALISTES DE LABA EN RETRAITE

20170210 212130 resized

Une parenthèse vient d'être faite ce soir par rapport à la retraite de discernement des finalistes du petit séminaire de Laba. Elle est occasionnée par l'entretien de circonstance que Mgr l'évêque a tenu à avoir avec ses petits séminaristes finalistes dans la salle des reunions du centre spirituel de Nto_Luzingu. 

Mgr l'évêque a tenu à avoir cet espace d'entrevue pour exprimer sa sollicitude et toute son attention à la formation et à la décision dont chacun des finalistes est sujet. 

Dans cet entretien, Mgr a montré la nécessité du prêtre pour la vie de l'église. Il a egalement annoncé que le projet de l'université Catholique du grand Bandundu sera concrétisé déjà l'année prochaine. Et l'implication de cela sur la vie des séminaristes est que désormais,  leurs diplômés seront reconnus par L'Etat Congolais. 

Quelques échanges sur les divers, suivis de l'Angelus et de la bénédiction ont clôturé l'entretien.

Tout commence à 20h00 pour se clôturE à 21h20. 

Idiofa, le 10/02/2017

Héritier BAYA pour la RTDI.

I. RETRAITE DE DISCERNEMENT DES FINALISTES DU PETIT SEMINAIRE DE LABA

20170209 160934 resizedDepuis hier mercredi, le Centre Spirituel Nto-Luzingu a acceuilli les 15 finalistes du petit Séminaire de Laba venus pour leur traditionnelle retraite de discernement. 

Cette exercice spirituel est animé par Monsieur l'Abbé Jean Bosco Mungisaka, chargé diocésain des OPM, sous le Thème : " Que me veux-tu, Jésus, Fils de Dieu Très Haut."  (Cf. Mc 5, 1 - 8).

En effet, ce temps est accordé à tout petit Séminariste de Laba qui arrive au terme de son Cycle secondaire pour sortir du train train de sa vie d'élève, prier, réfléchir et discerner la volonté de Dieu sur lui...

Pour cette fois, il se clôturera ce dimanche 12/02/2017 avec la Messe en Action de Grâce à la Sous-Paroisse St Mukasa. Tous ceux qui sont de la tradition sélasienne souhaitent un fructueux temps de discernement à leurs jeunes frères. 

II. UN SPECTACLE HORRIBLE DANS LA CITEE D'IDIOFA

20170209 083204 resized

De l'autre côté, la nuit d'hier à aujourd'hui a été un théâtre maccabre de brigandage organisé par une frange des jeunes du Quartier Nsele II. En fait, tout part de la mort d'un jeune homme de 16 ans nommé Grévisse IBANGA, élève en 5e H.T.COnstruction à l'Institut BULUM. Cette mort qui survient inopinément à la suite d'une crise hernière de très courte durée est interprêtée comme d'origine magique par tout les jeunes du quartier. Bien plus, cette idée des jeunes se renforce par le fait que quelques années plus tôt, le papa du défunt a perdu deux de ses neveux foudroyés à la rivière Musanga, sur les 7 personnes qui avaient succombé à la suite de cette catastrophe. Encore en Septembre 2015, le frère aîné de Grévisse, Mr Aristote Ibanga est mort en 5e, à l'Institut Ebwa, sans que son père Biologique se présente au deuil...

Tout ceci pris ensemble a amené les jeunes à une seule décision irréversible : Mettre à sac le domicile des Parents de Grévisse afin qu'ils quittent définitivement Idiofa. Aussitôt dit, aussitôt fait.  Toute la maison est brûlée y compris la porcherie, la toilette hygiénique, la douche...

Ce comportement juvénile a mis en fuite la maman du défunt et sa grande soeur ayant un bébé et a transformé la parcelle jadis lotie en un quasi terrain de football. 

Avec quelles tratégies pastorales l'Eglise d'aujourd'hui peut-elle arriver à faire raisonner les jeunes, y compris ceux qui ne sont pas de la morale catholique?

Paix à l'âme de Grévisse!

VOIR LES PHOTOS

Idiofa, le 09/02/2017

Héritier BAYA pour la RTDI

Diocèse d'Idiofa3721, Avenue St.ChristopheB.P.8251 Kinshasa I,  Rep.Dém.du Congo