Congrégations: quelques détails

CONGREGATIONS MASCULINES

Oblats de Marie Immaculée

17.03.1925: La S.C. de la Propagande propose une Mission au Congo. Réponse négative du Conseil général oblat: manque de personnel. 12.07.1931: Arrivée du Père  E. HUBERT à Ipamu (venant du Basutoland), nommé Supérieur d’Ipamu et Délégué Vicarial par le Vicaire Apostolique; le 24.04.1932 et Vicaire Provincial; 23.05.1947: La Mission du Congo est érigée en «Vicariat Religieux d’Ipamu»;05.12.1951: Installation de la Maison Provinciale à Ifwanzondo; 08.09.1954: Ouverture du Noviciat à Ifwanzondo; 10.01.1960: 0rdination du 1er prêtre oblat congolais Paul MACREAM au Lesotho à Villa st Joseph, Vinies au Lesotho. 22.01.1964: Attaque de la Mission de Kilembe et massacre de 3 Oblats. La révolte s’étend, et sur 31 missions 27 sont détruites ou pillées.Tout le personnel missionnaire est évacué ( à Léopoldville, à Kikwit ou en Belgique) sauf le Doyenné de Mapangu. A cette date: 87 Pères, 16 Frères et 2 scolastiques.

Reprise progressive des missions. 

1964: Arrivée des Oblats (P. René Barbier) à la Paroisse St Eloi à Kinshasa; 1966: Procure St Eloi à Kinshasa.; 25.01.1967: Le Vicariat des Missions d’Idiofa est érigé en «Vice-Province du Congo»;18.02.1971: Fermeture du noviciat à Ifwanzondo; 01.02.1972: La Vice-Province du Congo prend le nom de «Vice-Province du Zaïre». A cette date: 48 Pères, 3 Frères et 1 scolastique; 08.09.1977: Réouverture du Noviciat à Ifwanzondo; 01.10.1978: Les scolastiques sont à l’ASUMA (Kinshasa-Righini); 02.03.1981: Commencement de la construction d’un Scolasticat à Kinshasa; 08.09.1981: Fête du «cinquantenaire»; 18.02.1982: Fondation d’un Scolasticat à Kinshasa, Kintambo; 25.11.1984: Ordination épiscopale de Mgr MBWOL Mpasi, Evêque Auxiliaire d’Isangi, 1er évêque Oblat Congolais, il deviendra évêque titulaire le 08.09.1988; 23.06.1986: A la demande de l’Evêque diocésain, (Mgr BILETSI) le Provincial en Conseil décide de regrouper les Oblats en six missions dans le diocèse d’Idiofa: Ifwanzondo (Maison Provinciale), Intswem, Panu, Lozo, Mwembe et Dibaya; 15.10.1986: Installation d’un prénoviciat à Ngoso, puis son transfert à Intswem au mois d’octobre 1987; 19.07.1987:Installation de la maison d’accueil pour ex-prisionniers à Selembao (Kinshasa); 1987: Arrivée des Oblats dans le diocèse d’Isangi, mission Opala; 01.03.1987: Inauguration du Scolasticat à Kintambo par le P. Général (P. Marcello ZAGO) et bénédiction par Mgr. MBWOL-Mpasi; 05.07.1989: Départ des 1ers Oblats Congolais pour la mission hors du Congo : Edy MABILA et Joachim MANIANGA (Nigéria); 01.07.1991: La Vice-Province devient «Province du Zaïre» A cette date: 44 Pères, 22 Frères et 60 Scolastiques.

15.10.1991: Le prénoviciat ouvre ses portes à Idiofa; 05.05.1992: Nomination du P KABONGO Ben’Awis Benoît comme Premier Provincial Zaïrois; 08.09.1992: Ouverture d’une maison à Kikwit; 04.01.1995 : Congrès provincial à Kinshasa; 24.05.1995 : Nomination du P. MUBESALA Baudouin comme Provincial; 17.07 1996: Achat d’une Maison provinciale à Ndolo/Kinshasa; 09.02.1997:Départ de Jean-Claude NGOMA, Cyrille MPUKI et Armand BULABULA pour la Mission d’Angola; Sept.1998 : Election du père MUBESALA Baudouin comme 2ème Assistant général chargé de la formation; 01.05.1999: Nomination du père MANESSA Paul comme Provincial du Congo; 03.05.2002 : Nomination du père MANESSA Paul comme provincial pour un second triennat; 17.09.2002 : Nomination du père MUSUMBI Jean Bosco comme Conseiller général pour l’Afrique et Madagascar, en remplacement du p. NXUMALO Jabulani (nommé évêque auxiliaire de Durban, S.A.); 15.09.2004 : Réélection du Très .Rév. Père STECKLING Wilhelm comme Supérieur Général; 22.09.2004 : Eléction du père MUSUMBI Jean-Bosco comme Conseiller général pour l’Afrique et Madagascar;03.05.2005 : Nomination du père MANIMBA Macaire comme provincial; 25.04.2008 : Nomination du Père Macaire MANIMBA comme Provincial de la Province du Congo pour un deuxième triennat. 

Fondations (par les Oblats)

Diocèse d’IDIOFA: Ngoso et Mateko 1935, Koshimbanda 1936, Banga 1937, Dibaya 1938, Laba 1946, Laba Petit Séminaire et Mikope 1947, Béthanie, Idiofa, Ifwanzondo, Mutoy, Mangai I et Mokala 1950, Belo 1954, Ngashi, Mbeo-Ishwi et Mwembe 1955, Lashim 1957, Musenge Bawongo 1958, Intswem et Banda 1959, Panu 1964, Lozo 1966, Kinguba 1989, Idiofa (St. Lwanga).

Société de Marie Immaculée (SMI) 

Fondée par l'abbé Valère Banga Banga, l'un de deux premiers prêtres autochtones d'Idiofa, ordonné en 1949. La maison généralice se trouve à Magai I. Et le supérieur général en est son fondateur, l'abbé Banga Banga. 

Frères de la charité

La congrégation des Frères de la Charité de Gand a l’honneur de vous présenter cette petite brochure, dédiée spécialement aux futurs candidats  et à  ceux- là désirant partager avec elle son charisme et sa spiritualité.  Vous y  trouverez quelques informations concernant notre congrégation, son charisme et sa spiritualité, notre présence au Congo Démocratique, le recrutement des candidats Frères, le recrutement de membres associés…

HISTORIQUE DE LA CONGREGATION

La congrégation de Frères de la charité de Gand a été fondée par le Chanoine PIERRE JOSEPH TRIEST, en date du 28 Décembre 1807 à Lovendegem dans le diocèse de Gand  en Belgique. La congrégation commença d’abord avec un statut diocésain qui plus tard devint d’ordre pontifical.

La congrégation des Frères de la charité est une communauté religieuse ; dans la quelle les Frères ont une vie centrée sur la prière, vivent dans leur différentes communautés et y font  différents  apostolats (centre pour handicapés physiques, centres psychiatriques, éducation de la jeunesse,…) en dehors de notre congrégation, le Père Joseph Triest , notre fondateur, avait fondé 3 autres congrégations ; c'est-à-dire : Les Sœurs de la Charité de Jésus et de Marie en 1803, Les Frères de Saint Jean de Dieu en 1825( celle-ci n’existe plus suite au manque des candidats et tous les frères sont décédé) afin Les Sœurs de l’Enfance de Jésus Christ en 1835. Donc vous comprendrez que la Congrégation des Sœurs de la Charité de Jésus et Marie fut la première congrégation a être fondée en 1803

CHARISME

Le charisme étant le don de l’Esprit Saint dans l’Eglise et pour l’Eglise, les Frères de la charité à travers leur fondateur ; le Chanoine PIERRE JOSEPH TRIEST, ont reçu de lui  la mission de : Soigner les personnes vivant avec handicape physique et mental ; ainsi que  l’Education de la jeunesse à travers l’enseignement. La congrégation est aussi ouverte aux nouveaux défis de la vie.

SPIRITUALITE

Mû par la charité, les Frères de la charité consacrent leur vie au service des pauvres (Malades mentaux, handicapés physiques, éducation de la jeunesse à travers l’enseignement,…) en suivant le modèle de Saint Vincent de Paul, le Saint patron de la congrégation. Servir le Christ à travers les pauvres, qui sont nos Maîtres et redonner aux marginalisés leur dignité humaine.La devise de notre congrégation est  « DEUS CARITAS EST », qui veut dire « DIEU EST AMOUR ».Nous avons également une dévotion particulière au SACRE CŒUR DE JESUS et à la VIERGE MARIE.

NOTRE PRESENCE EN R. D .CONGO

Les Frères de la charité sont arrivés en Afrique pour la première fois au Congo Démocratique en 1911 grâce à  une convention qui a été signée entre le gouvernement Belge et la congrégation. De ce fait, la première communauté fut ouverte à Lusambo dans le Kasaï oriental en cette même année, ayant l’enseignement comme apostolat. De cette communauté naquirent d’autres :

  • KABINDA (1912) : Ecoles comme apostolat.
  • Kikwit       (1936)     : Ecoles (Yasa, Soa, Sacre Cœur), les frères quittèrent après 50ans, toutes ces communautés et les écoles ont été récupérées par les Josephites de kinzambi)
  • KINSHASA (1968) : Centre pour handicapés.
  • KANANGA (1980) : centre pour handicapés, et maison de formation.
  • KATWAMBI  à 12 km de Kananga (1986) : Centre National Neuropsychiatrique.
  • BUKAVU (1994) : Centre Neuropsychiatrique et Ecole.
  • NIOKI (2000) : Centre pour Handicapés Physiques et les soins généraux.
  • LUBUMBASHI (2003) : Centre Neuropsychiatrique et  un scolasticat.
  • LUSANGA  (Kikwit) (2003) : Centre Neuropsychiatrique.
  • GOMA (2005) : Centre pour Handicapés Physiques et Centre Neuropsychiatrique.
  • SHABUNDA (2008) : Centre Neuropsychiatrique.
  • R.C.A (2010) : Maison de formation.
  • MAPANGU (2010) : Hôpital Général

Comme beaucoup d’institutions religieuses, la congrégation de Frères de la charité est dirigée par un Supérieur général. Il dirige la congrégation au niveau mondial et il est assisté par des conseillers généraux. Chaque continent à part l’Océanie constitue une province et est dirigée par un Supérieur provincial assisté par des conseillers et à chaque pays est dirigé par un supérieur régional assisté par des conseillers aussi. Partant de cette hiérarchie, chaque région a ses communautés et ses œuvres dans lesquelles  les Frères vivent et y travaillent mais sous la guidance d’un frère supérieur local.

RECRUTEMENT DES CANDIDATS FRERES

Tout commence par la pastorale des vocations qui est faite par les Frères dans nos communautés respectives. Le recrutement et la formation se structurent  de la manière suivante :

  • Aspirantat : ±1an
  • Postulantat : 1 an
  • Noviciat : 2 ans

              * 1ère année : 12 mois (canonique)

               * 2ème année : 6 mois dans des communautés

                        6 mois de formation pré baccalauréat en  psychiatrie soit en

                       Education spéciale.

  • Première Profession
  • Vœux temporaires : Renouvelable
  • Vœux perpétuels : A demander à partir de la 6ème année de vœux.

Les pères Minimes

Fondée en Italie par Saint François de Paul (San Francesco di Paolo) en 1970 (date de son approbation), la congrégation des pères minimes (ordre des mendiants) est arrivée dans le diocèse d'Idiofa en 2005. Ils sont installés à Mokala où ils ont un noviciat.

CONGREGATIONS FEMININES

Soeurs de Sainte Famille de Bordeaux

Fondée en 1820 par l'abbé Pierre Bienvenu Noailles, avec comme charisme "l'unité dans la diversité" a la mission de révéler au monde le caractère familial de l'Eglise. L'Association Sainte famille de Bordeau rassemble aujourd'hui des religieuses apostoliques et contemplatives formant l'Institut séculier, des séculières consacrées regroupées en un institut séculier, ainsi que des Associés laics et pretres, tous appelés à suivre l'exemple de Jéus, Marie et Joseph qui n'ont cherché, n'ont aimé et n'ont possédé que Dieu seul. C'est depuis Janvier 1948 que les soeurs de Sainte famille de Bordeau sont dans l'actuel diocèse d'Idiofa. La première communauté fut celle de Kilembe ouverte le 15 Fevrier 1948 en remplacement des soeurs annonciades d'Heverlée qui y étaient présentes depuis 1936.

A l'heure actuelle les soeurs de Sainte famille de Bordeau sont des communutés à Idiofa/Maison régionale (1952), Noviciat/Idiofa (1983), Manding/Idiofa (1975), Banda(1989), Ngashi (1973), Lakas(1970) et Ngoso(1967). En dehors du diocèse elles sont aussi à Kikwit, Gungu et Kinshasa. C'est depuis 1984 que les soeurs de la Sainte famille ont quitté Kilembe.

Comme apostolat, les soeurs se dédient à l'éducation scolaire (Lycée Laku Lanza, Sangol/Lakas, Nganambel/Ngoso), aux soins de santé(Hopitaux, Dispensaires, Dépot pharmaceutique, Sanatorium...) et à la pastorale de la famille. Une particulrité de leur apostolat demeure aussi l'éducation de la jeune fille. Des centres communéement appelés "foyers" encadrentles filles qui ne peuvent faire le cycle normal d'études secondaires.

A ce jour, c'est la Soeur Georgine Mufogoto qui est la déléguée régionale.  

Soeurs Salésiennes de la visitation

En RDC, les salésiennes se dévouent dans l’archidiocèse de Kinshasa et dans les diocèses de Kenge, Kikwit, et Idiofa dans la province du Bandundu. Elles sont engagées notamment dans l'enseignement, les soins de santé, la pastorale paroissiale et l'encadrement des femmes. La congrégation née de la fusion, en 1856, de deux anciennes congrégations des sœurs de François de Sales et des sœurs de la visitation Sainte Marie, a jusqu’à maintenant fonctionné comme congrégation diocésaine de Tournai, en Belgique. Des missionnaires salésiennes sont arrivées au Congo-Belge en 1929. Le charisme des filles spirituelles de saint François de Sales a bien pris racine en terre congolaise, et les vocations ne cessent de fleurir.. Des soixante-quinze sœurs présentes en RDC, soixante-douze sont congolaises.  

Dans le diocèse d' Idiofa, les soeurs salésiennes sont à Idiofa, Ipamu, Dibaya Lubwe, Mokala et Mwilambongo. La maison régionale se trouve à Kinshasa. L'actuelle Régionale est la Soeur ASUNI.

Soeurs de la Providence de Champion (Mutoy)
Soeurs de Sainte Marie de Namur (Mangai II)
Soeurs Immaculées de Chartres (Idiofa / Nto-Luzingu)
Soeurs du Sacré Coeur de Jésus (Matshi CK)

Soeurs de Marie au Kwango

Fondée en 1937 par Mgr Henri Van Scgingen, ancien Vicaire Apostolique du Kwango, la congégation des Soeurs e Marie au Kwango est implantée dans les diocèses de Kikwit et d'Idiofa. Elle est, dans ces deux diocèse, une congrégation diocésaine. A ce jour, on compte plus de 120 soeurs, présentes dans les diocèses de Kikwit, d’Idiofa, dans l’archidiocèse de Kinshasa et aux études (en Italie). Les Sœurs de Marie au Kwango sont avant tout des éducatrices. Elles éduquent dans la foi en vue de collaborer à l’œuvre rédemptrice de Jésus par Marie. Aux diocèses de Kikwit et Idiofa, notamment, elles s’appliquent à l’enseignement primaire et secondaire, aux soins de santé et au relèvement de la condition de la femme. Leur objectif est l'éducation et la valorisation de la femme africaine.

Dans le diocèse d'Idiofa, les soeurs de Marie au Kwango sont à Idiofa, Koshibanda, Mateko et à Mapangu.

La maison généralice se trouve à Kikwit. C'est là le siège des institutions de cette congrégation.

L'actuelle Mère Générale est la Soeur Zara-Zara.

Soeurs Amies du Christ (Mwembe)
Soeurs Passionnistes (Idiofa)

Diocèse d'Idiofa3721, Avenue St.ChristopheB.P.8251 Kinshasa I,  Rep.Dém.du Congo