L'Evêque visite ses prêtres à Rome

Img 0168

Venu en Italie pour le VIIème congrès de la pastorale des migrants et des itinérants, Mgr Moko a rencontré ce 25 Novembre les prêtres d'Idiofa qui vivent à Rome et ses environs. Il s'agit des abbés Sieme, Musungu, Ondang, Lumbundji et Sisi. L'abbé Afwanisu n'a pas pu répondre au rendez-vous à cause du cours d'Italien qu'il est en train de suivre. L'abbé Egide Bulamilungu est venu du sud, tandis que l'abbé Kumakinga s'est retrouvé à Rome pour ses recherches doctorales.

C'est dans un restaurant, non loin du vatican, que la rencontre a eu lieu. Après avoir stigmatisé le fait que les prêtres d'Idiofa en Italie ne sont pas organisés dans une structure comme ceux de la Belgique, du Canada et de la France, l'abbé Sieme a rappelé l'exigence pour tous de payer les arriérés des cotisations pour la pension (retraite), pour la caisse du groupe et aussi les taxes conformément au décret N/Réf.: N° EVID/ C.N. 33/30/2013 du 17 novembre 2013.

Prenant la parole à son tour, l'Evêque a encouragé ses prêtres à s'organiser comme les autres le font. En parlant des taxes, il a indiqué que celles des prêtres qui sont en Europe seront destinées à payer les études des séminaristes et des prêtres (au pays et en Europe). "Il faut plus ou moins 25.000$ par an pour faire face à tous les cas d'études que nous avons", a dit l'Evêque, tout en soulignant combien il est important de former le clergé. "Les séminaristes qui terminent la philosophie avec plus de 80%, je les envoie directement faire la licence à Kinshasa, ainsi ils passent en théologie déjà licenciés", a aussi souligné l'Evêque, sur un ton de satisfaction.

Mgr a abordé aussi le problème du séjour de ses prêtres en Europe en conseillant de penser aux vieux jours dans un contexte où les Evêques "employeurs occidentaux" ne se préoccupent pas de planifier leur "après ministère". L'Evêque a encouragé ceux qui veulent rentrer pour mettre en valeur leur compétence et leur savoir faire.

En parlant de la vie du diocèse, Mgr a signalé que les efforts sont fournis pour redresser l'économie afin de donner au diocèse les moyens efficaces d'agir et de réagir.

En évoquant les perspectives d'une collaboration future avec certains diocèses de l'Italie, l'Evêque a invité ses prêtres à obtenir si possible des conventions entre diocèses, de sorte que même si un mandat individuel finit, le diocèse puisse envoyer un autre prêtre au même endroit.

Mgr a aussi annoncé avec joie qu'il a obtenu les promesses d'une bourse pour les études de droit canonique à la Grégorienne et celle de la mobilité humaine auprès du Père Fabio.

VOIR PHOTOS.

Rome, le 25.11.2015

Webmaster.

 

Diocèse d'Idiofa3721, Avenue St.ChristopheB.P.8251 Kinshasa I,  Rep.Dém.du Congo