News du 11 novembre 2011

RENTREE DES GRANDS SEMINARISTES

A la fin de leurs vacances en famille et des ministères dans des paroisses, les grands Séminaristes sont arrivés à Idiofa pour se préparer à regagner les différents lieux de leur formation : Kalonda pour les philosophes et Kikwit pour les théologiens. Ils ont été reçu par l’Abbé Chancelier et l’abbé Econome.

Cette rentrée se démarque par l’octroi d’un lap top de marque Toshiba et d’une imprimante à chacun de deux groupes (Philosophes et théologiens). Ce geste est un don reçu du Canada par l’intermédiaire de l’abbé Nsamolo Fabrice. En effet, le Dimanche de mission, l’abbé Fabrice a sensibilisé ses paroissiens qui se sont activités pour aider et soutenir les jeunes en formation.

Outre l’explication fournie sur l’origine du don, l’Abbé Econome a sensibilisé les séminaristes en ce qui concerne les difficultés qui rongent la vie économique du diocèse et les a invité par conséquent à une attitude de maturité et de réalisme.

L’abbé Chancelier a, quant à lui, exhorté les séminaristes à prendre au sérieux leur formation, après avoir lu à chacun d’eux le rapport du Séminaire et de la paroisse où le séminariste a fait son ministère.

            C’est donc à 14h00 de ce 11.11.2011 que les philosophes de Kalonda ont quitté la procure pour rentrer au séminaire, tandis que les théologiens partent le 12.11.2011.

 

LE CANDIDAT PRESIDENT KAMARHE A IDIOFA

Vital Kamerhe est arrivé à Idiofa ce 09.11.2011 à 22h50 et a été logé à Nto Luzingu.

Le lendemain, c’est-à-dire le 10.11.2011, le candidat  président de la République a tenu un meeting au stade Tata Mayunga d’Idiofa ses partisans de l’UNC, du MLC et d’autres personnes pour leur présenter son projet de société : celui d’assainir l’Etat afin de diminuer les tracasseries, la misère et le chômage. Il a promis aux femmes : des associations, de mutuelles, de crédits agricoles où elles doivent trouver leur compte.  Aux jeunes un encadrement professionnel de six mois dans tous les domaines : agriculture, élevage, mécanique, électricité, développement…

Aux militaires et Policier un salaire digne, les conditions de logement correcte dans les  camps et non être locataires. Aux fonctionnaires et agents de l’Etat, application de l’accord de MBUDI, de mutuelles de santé, de fonds d’avance pour améliorer les conditions de l’habitat, les avantages sociaux, etc.…

La démocratie participative, selon lui, est l’une des techniques faisant impliquer les moins faibles à s’exprimer et à connaitre leurs préoccupations afin de  trouver des solutions responsable pouvant améliorer leurs conditions de vie. Fini le meeting à 11h20’ Vital Kamerhe a pris la direction de Gungu.

 

AUMONERI E DIOCESAINE

 Ce 11.11.2011 à 11h11, l’Abbé Lanets Alain, Aumônier diocésains des jeunes, voulant faire une lecture des signes des temps en cette année électorale, a procédé à la remise des 10 commandements pour les élections apaisées en RDC et a sensibilisé les jeunes à la culture de la paix, de la non-violence en ce temps délicat et décisif.

Les jeunes, réunis à l’esplanade des ordinations, ont été sensibilisé et invités à bien réfléchir et à opérer un choix responsable, à voter utile.

« Chers frères et sœurs, ce pays nous appartient et nous devons y veiller pour qu’il ne se dégrade pas….nous  avons choisi  de vous sensibiliser  à participer massivement aux élections qui s’approche, c’est un devoir d’Etat pour nous citoyens », a souligné entre autres l’abbé Alain, avant de conclure : « Voter utile est donc une façon pour nous de choisir de bons dirigeants pour notre pays ».   

 

CARITAS-DEVELOPPEMENT A TOMOTI

Pour des actions concrètes du développement, la C.D.Id comme nous le savons, s’est lancée dans l’agriculture à titre pédagogique et  partage d’expérience avec la population cible rurale telle est l’une de ces visions.

Comme échantillon, le village Tomoti a été retenu. Qu’en est-il  aujourd’hui? Nul n’ignore que cette période est celle où les cultivateurs se donnent pour leurs champs. Il en va de même pour Caritas-Développement Idiofa en date du 08 novembre 2011 tous les agents se sont rendus au champ pour semer les maïs. Une grande joie de voir les sœurs, directeurs, responsables de certains services avec des houes pour semer et sarcler le champ. Une leçon devant  les mamans du village qui pensaient que la houe n’était juste seulement leur apanage. A travers les images nous voyons  de ce champ aujourd’hui a sous et sur le sol le maïs et le haricot.

Comme convenu la Caritas-Développement en récompense devrait quelques  hectares aux mamans de Tomoti. Mais le tracteur a connu une panne, les autorités de ce service ont jugé opportun sur les 7 hectares réellement  effectué leur donner  3 hectares. Dans le but de les aider; sur terrain une sensibilisation a été faite pour qu’elles puissent constituer une Association des Femmes  de Tomoti (AFTO). Pour cette innovation elles se sont dites satisfaites car dit-on l’union fait la force.

AP Marc Manesa

Diocèse d'Idiofa3721, Avenue St.ChristopheB.P.8251 Kinshasa I,  Rep.Dém.du Congo