Noel 2009 à Idiofa

 Noël au diocèse d’Idiofa.
 Comme toujours, Idiofa prépare et célèbre très sérieusement les liturgies des solennités et tous les autres grands événements liturgiques. Il en est le cas pour ces festivités de Noël 2009. Présidée par Son Excellence Monseigneur José MOKO EKANGA, l’Ordinaire du lieu, animée par la Chorale « les Archanges » dans l’église cathédrale Saint Kizito, la messe de nuit a commencée à 22 h 00’ et s’est terminée à 00 h 30’.

La joie de célébrer Noël transparaissait sur les visages de tous les participants et les chants programmés en cette circonstance, l’engagement dans l’animation, la participation dans les répons en témoignent fort bien. L’église fut pleine à craquer. Les cérémonies, plus spécialement l’homélie du Père Evêque, ont maintenu toute l’assemblée en état d’éveil du début à la fin de l’Eucharistie. Veuillez trouver l’intégralité du texte du message de Son Excellence dans les liens ci-dessous.La Messe de la journée a débuté à 08 h 00’. Cette fois-ci la messe de Noël est chantée par deux chorales : Saint Kizito et la chorale universelle ou latine. Les chants étaient exécutés à tour de rôle selon le compromis. Dans son Message, le Père Evêque est revenu sur les thèmes de joie, libération, paix et unité (communion) apportées par Emmanuel (cfr pièces jointes).

Entre la fin de cette messe et le dîner, le Père Evêque offre un apéritif à la communauté diocésaine du diocèse, représentée par les communautés de la Procure, de Saint Kizito et de Sœurs de Marie au Kwango. Ceci, dans le réfectoire de la procure. Une innovation ? Oui, depuis 2003. Tout le monde en est satisfait.

Avant de lever la séance, l’Ordinaire du lieu réitère ses vœux les meilleurs à l’assemblée. Il évoque, à titre informatif, l’ignoble affaire du Saint Père bousculé et rappelle les assassinats perpétrés à Bukavu dans les couvents et les cures par des hommes armés. Il en tire quelques leçons dont : c’est un fait vrai que le mal existe et le malin se sert de certaines personnes pour l’extérioriser. Et face à la vertu théologale de l’amour, nous sommes appelés à combattre et à éradiquer le mal ou l’auteur du mal et non notre frère que le malin se sert pour nuire à d’autres. Le Père Evêque nous invitait par là à aimer sans limite comme nous le recommande le Christ.

Nos meilleurs voeux de Noël 2009 et de Nouvel An 2010.

Abbé Guillaume Mingiebe

Chancelier

LIRE :  HOMELIE MESSE DE MINUIT EN FRANCAIS(Cathédrale); HOMELIE MESSE DE MINUIT EN KIKONGO(Cathédrale); HOMELIE MESSE DU JOUR A MANDING.

Diocèse d'Idiofa3721, Avenue St.ChristopheB.P.8251 Kinshasa I,  Rep.Dém.du Congo