Réunions des acteurs pol cath

RDC : Réunion des acteurs politiques catholiques

 

Une expérience unique selon la presse locale

ROME, Vendredi 14 mai 2010 (ZENIT.org) - « Aimer son prochain, c'est prendre l'action politique au sérieux », a dit Mgr Louis Mbwol, évêque émérite d'Idiofa, en République démocratique du Congo (RDC), à l'ouverture et à la clôture du quatrième congrès de l'Atelier national des acteurs politiques catholiques organisé par la Commission épiscopale pour l'apostolat des laïcs (CEAL) au Centre Béthanie, du 7 au 9 mai dernier.   

Le thème du congrès, présidé par l' évêque émérite d'Idiofa était : « L'approche citoyenne du cinquantenaire de l'indépendance à la lumière du message du deuxième synode africain : défis lancés au témoignage chrétien en politique »  

A l'ouverture de cet atelier, Mgr Louis Mbwol a souligné « sa profonde et intime conviction » de vouloir faire comprendre aux chrétiens catholiques « la responsabilité qui leur revient de rendre le Christ présent dans tous les domaines ou dimensions de la vie », et que « le champ de la politique est celui par excellence de l'exercice de l'apostolat et de la charité ». 

Cet congrès a été vu comme une « expérience unique » par la presse locale qui relève que les femmes y étaient les seules principales oratrices et conférencières. 

D'après un compte-rendu de l'agence catholique DIA d'information et de documentation pour l'Afrique, toutes sont revenues, dans leur exposé, à certaines recommandations du message final de la IIème assemblée spéciale du synodes des évêques pour l'Afrique, demandant aux politiques catholiques de « mettre leurs ressources spirituelles au service de leurs nations ». 

« La fin de cet atelier a été couronnée par les carrefours des participants subdivisés en cinq groupes de réflexion », ajoute DIA précisant que plusieurs résolutions et recommandations ont été faites dont un appel  lancé aux femmes et aux hommes politiques catholiques de « vivre leur foi en politique comme ils le  font dans l'Eglise tout en restant le sel de terre et la lumière du monde » et de toujours revenir « se ressourcer à l'Eglise par la participation régulière aux activités religieuses dans leurs différentes paroisses ».  

Les participants ont aussi recommandé au clergé de « témoigner par leur bon exemple éthique pour encourager la bonne conduite des politiques » et ont recommandé que « les hommes et les femmes politiques catholiques se regroupent en cellules au sein de leurs différentes paroisses pour des réflexions sous l'accompagnement de la CELA ».  

Les participants, précisent d'autres journaux, ont aussi souligné leur intention de « s'organiser autour d'une plate-forme dénommée ‘Conseil de l'apostolat des laïcs catholiques du Congo' (Calcc) », pour échanger et partager « une vision commune de chrétiens orientée par la foi ».  

Ils se sont engagés à éradiquer de la société congolaise « les corrompus et corrupteurs par une sanction sociale ». 

Enfin, ils ont demandé au gouvernement congolais, en ce moment où la RDC fête le cinquantenaire de son indépendance, de dresser un bilan mais aussi et surtout d'élaborer des perspectives en vue de promouvoir "une terre conforme aux vœux des pères de l'indépendance", contenus dans l'hymne national 

Pour beaucoup, ces assises ont été qualifiées d'« utiles » et de « formatrices », permettant aux participants de se « remettre en cause » et de « renouveler leur engagement politique en tant que chrétien catholique ». 

Ces derniers affirment vouloir « se projeter dans l'avenir », au de-là de ce cinquantenaire, afin de « léguer aux générations futures non pas un pays en lambeau, mais un eldorado, une terre promise, un paradis terrestre », commente la presse locale. 

Isabelle Cousturié

 

RDC : L’Homme politique catholique, artisan de la charité
Eglise et communauté réligieuses
Mardi, 11 Mai 2010 07:08

– Appel de Mgr Mbwol émérite d’Idiofa

Kinshasa – (D.I.A) – Aimer son prochain, c’est prendre l’action politique au sérieux, a  lancé  Mgr Louis Mbwol, Evêque émérite d’Idiofa  à l’ouverture  et à la clôture du quatrième Atelier National des Acteurs Politiques Catholiques organisé par la Commission Episcopale pour l’apostolat des laïcs (CEAL) au Centre Béthanie, du 7 au 9 mai 2010, en République Démocratique du Congo. 

Au cours de ses homélies depuis l’ouverture  de l’atelier et lors de la clôture, Mgr Mbwol, a signifié que le champ de la politique est celui par excellence de l’exercice de l’apostolat et de la charité. Cinq conférencières qui sont toutes revenues chacune dans l’exposé de son thème à certaines recommandations du message final de la II è Assemblée spéciale du Synodes des Evêques pour l’Afrique, demandant aux politiques catholiques de mettre leurs ressources spirituelles au service de leurs nations. La fin de cet atelier a été couronnée par  les carrefours des participants subdivisés en cinq groupes de réflexion. Plusieurs Résolutions et Recommandations ont été faites dont  l’appel lancé aux politiques Catholiques de vivre  leur foi en politique comme ils le  font dans l’Eglise tout en restant le sel de terre et la lumière du monde et de toujours revenir se ressourcer à l’Eglise par les participations régulières aux activités religieuses des leurs différentes paroisses.

Les participants ont aussi recommandé à cette occasion  au clergé de témoigner par leur bon exemple éthique pour encourager la bonne conduite des politiques. Ils ont  recommandé que  les politiques catholiques se regroupent  en cellules au sein de leurs différentes paroisses pour des réflexions sous l’accompagnement de la CEAL. A l’occasion. M. Christophe KOLOMONYI, Directeur général adjoint a.i du PPRD, affirme  « Cet atelier n’a pas seulement été utile mais beaucoup plus formatif, cela m’a permis de me remettre en cause et de renouveler mon engagement politique  en tant que Chrétien Catholique à l’année du Cinquantenaire ». (De notre stagiaire Thomas Sala, Agence catholique D.I.A. www.dia-afrique.org )

 

Diocèse d'Idiofa3721, Avenue St.ChristopheB.P.8251 Kinshasa I,  Rep.Dém.du Congo